Qui sommes-nous?

Séries & Co., c’est l’aventure de dix gosses bercés par Albator, Ulysse 31, Alf et La Petite Maison Dans la Prairie, des années durant. Dix grands enfants qui n’ont pas perdu le sens de la magie quand ils se plantent devant la lucarne magique. La vingtaine largement passée, on se laisse toujours avoir par les séries. On aime ça et on n’a pas peur de le dire.

Et pourtant, ça fait « mauvais genre » d’aimer la télévision. La TV, pour les milieux d' »élite », c’est totalement idiot et les séries encore plus! Ces « Soap opera » fleurs bleues, préfabriqués par les USA pour les jeunes filles romantiques, c’est vraiment stupide. D’accord, mais c’est oublier un peu vite des chefs-d’oeuvres comme La 4ème Dimension et Le Prisonnier, ou, plus près de nous, Twin Peaks, Six Feet Under ou X-Files.

Des séries médiocres et faciles, il y en a, c’est certain. Mais peut-on réduire le genre à Hélène Et Les Garçons? Et surtout, n’est-ce pas le système qui tue dans l’oeuf toute tentative un peu innovatrice? Quand il y a de l’argent, de la chance et de l’envie, il y a moyen de produire des programmes très bon. Même en France… Il suffit de regarder un épisode de « PJ » ou d' »Engrenages » pour le comprendre.

IMG_6815_AFDSpetit

Ecrire et analyser les Soap, Sitcom, Feuilletons, et autres Séries, c’est donc une façon de ne pas renier notre culture (ou sous-culture si vous préférez) télévisuelle. Pourquoi les séries alors? Tout simplement parce qu’il s’agit de l’invention la plus spectaculaire du petit écran. Ou plutôt, c’est le genre qu’il a repris de la façon la plus spectaculaire. En adaptant l’idée des feuilletons de la presse écrite, en traficotant les séries radios,… la télévision a tissé un type de programme jamais vu. Maintenant, il lui colle à la peau. A tel point que quand on veut la critiquer, on attaque d’abord ces « foutues séries américaines » et leur insipidité.

En créant cette émission l’émission radio « Aux Frontières des Séries » en 1998, nous avons voulu partager notre passion pour ces divertissements en choisissant parmi les titres connus et les perles passées inaperçues. Les dossiers que nous avons élaborés sont, en grande partie, disponibles sur www.AFDS.tv.

Depuis, nous avons étendu nos activités, d’abord avec de nouveaux sites web, ensuite en écrivant pour la presse écrite, en débattant dans divers salons ou colloques spécialisés, en étant consultants sur diverses émissions radios ou TV,…

Ce site est l’interface entre vous et nous, si vous souhaitez travailler avec l’un ou l’autre des journalistes de notre équipe. N’hésitez plus, contactez-nous!